• Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le syndicat FO informe et défend le personnel ADREXO

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles du site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Extranet - Connexion


Warning: Attempt to read property "image_fulltext_alt" on null in /homepages/1/d437067477/htdocs/adrex2018/templates/flex/html/layouts/joomla/content/full_image.php on line 26

COMMUNIQUE DE LA FEDERATION FO DISTRIBUTION

Bilan de rentrée

Après un an de rodage dans la mise en application de la Convention Collective de la Distribution Directe, un bilan s’impose.
Le Syndicat FO, qui est à l’origine de la saisine en septembre 2005 de la Commission paritaire de suivi, n’a cessé au cours des réunions de rappeler au patronat de la Distribution Directe son obligation d’appliquer correctement et intégralement la convention collective.
Secteurs mal classifiés, cadences irréalistes, découpage et triturage des secteurs, surnombre de documents par poignée… tous les moyens ont été exploités par les entreprises pour contourner l’objectif premier de cette convention : la reconnaissance du travail effectif des distributeurs et la rémunération du temps qu’ils y consacrent. Toutes les réponses apportées aux organisations syndicales par les employeurs de la Distribution Directe démontrent qu’ils veulent continuer à gérer de manière autonome et non contrôlée leurs pratiques internes d’entreprise en matière de gestion sociale du travail.Le temps de la discussion et du dialogue au sein de la Commission paritaire de suivi est révolu. Il faut maintenant passer à l’action.

 

<Saisir la Commission Paritaire d’ Interprétation et de Conciliation de la branche

Rappelons que le rôle de la Commission est de régler les difficultés d’application de la convention collective et de ses avenants et d’examiner les différends d’ordre individuel en lien avec l’application d’une clause de la convention, si aucune solution n’a pu être trouvée au niveau de l’entreprise.

4Vous contestez la typologie attribuée à l’un de vos secteurs

4Le temps de distribution qui vous est payé est inférieur au temps nécessaire pour effectuer une tournée dans des conditions normales, ce qui induit des cadences inadaptées.

4Vous êtes en désaccord avec les conditions d’application du temps partiel modulé à votre contrat de travail.

   èAdressez-vous au délégué syndical et aux délégués du personnel FO

   èRemplissez le questionnaire qu’ils vous remettront et faites état des problèmes précis auxquels vous êtes confrontés.  

èJoignez copie de tous les justificatifs utiles : contrat de travail, feuille de route, bulletins de paie…

Les contestations identifiées et justifiées peuvent faire l’objet d’une intervention directe par saisine de la Commission Paritaire d’ Interprétation et de Conciliation de la branche. Il faut rappeler par ailleurs que la saisine de la Commission ne fait pas obstacle à l’action que tout salarié est en droit d’intenter également devant un Conseil de Prud’hommes.

<Politique salariale de branche

Force Ouvrière a signé le 5 juillet 2006 l’accord de salaire, applicable au 1/07/06, qui revalorise ainsi l’ensemble de la grille des salaires minima applicables suivant le niveau de qualification. Il s’agit des salaires pour un temps complet, base 35 heures par semaine / 151,67 heures par mois.


 

Niveau 1.1.

1254,28 € *

Niveau 2.1.

1400,00 €

Niveau 3.1.

1670,00 €

Niveau 1.2.

1331,28 €

Niveau 2.2.

1460,00 €

Niveau 3.2.

1880,00 €

Niveau 1.3.

1372,00 €

Niveau 2.3.

1505,00 €

Niveau 3.3.

2220,00 €

* SMIC horaire au 1.07.06 : 8,27 €

Niveau 4

2905,00 €


Vérifiez sur les bulletins de paie la bonne application de cette augmentation des salaires.

<Accès à la formation professionnelle
Vous avez des droits, utilisez-les

Tous les salariés de la Distribution Directe, sous réserve d’une ancienneté minimum, peuvent prétendre à bénéficier d’une formation pour se qualifier, s’adapter ou se reconvertir. Il existe différents dispositifs légaux de formation : droit individuel (DIF) – congé individuel (CIF) – plan de formation – contrat et période de professionnalisation, dont les actions et les publics prioritaires pour la branche de la Distribution Directe ont fait l’objet d’un accord entre les organisations syndicales et le syndicat patronal.
Faites connaître vos besoins et vos souhaits en matière de formation aux représentants FO pour leur permettre de soutenir vos demandes et de vous aider dans vos démarches.

vvvvvvvv

Des outils ont été négociés, qui ont donné lieu à des accords de branche pour doter d’un cadre conventionnel les conditions de travail et les niveaux de salaire. Ce cadre doit être appliqué dans toutes les entreprises de Distribution Directe.
Cette convention collective ne peut être accusée de tous les maux, ni avec elle les organisations syndicales qui l’ont négociée et signée.
Faut-il jeter l’eau du bain et le bébé avec, du seul fait que les employeurs de la Distribution Directe font de la résistance à son application ? Il nous semble que poser la question, c’est déjà donner la réponse.

Il appartient aux salariés dans leurs entreprises, avec l’aide et le soutien de leurs organisations syndicales, de faire appliquer correctement toutes les clauses conventionnelles, de faire respecter le droit, de se faire entendre et respecter. Ce défi est collectif, c’est ensemble et avec vous que nous obtiendrons des résultats.

Oui, nous avons rencontré des distributeurs heureux, ils existent …

Nos tournées de visites de centres nous ont permis de rentrer en contact avec les salariés d’une entreprise de Distribution Directe qui sous-traite pour la société Adrexo. Dans cette petite structure, les dispositions de la convention collective ont été respectées à la lettre, les relations entre le personnel et la direction se déroulent dans la transparence et la franchise. Résultat : les distributeurs nous ont affirmé que depuis qu’ils bénéficient de la convention collective leurs salaires ont augmenté de 30 % en moyenne.

Conclusion : les patrons de la sous-traitance, dont les marges sont nécessairement plus restreintes que celles des grandes entreprises de Distribution Directe, sont capables d’appliquer cette convention sans « mégoter » … Comprenne qui pourra ou plutôt qui voudra !

 

CLIQUEZ ICI POUR TELECHARGER LE QUESTIONNAIRE POUR LA COMMISSION DE CONCILIATION A REMETTRE A VOTRE DELEGUE FORCE OUVRIERE


Copyright © 2019 - 2021 adrexo-fo.org. Tous droits réservés.
Directeur de la publication :
Monsieur Thierry Noleval, secrétaire général du SNPEP-FO
131 rue damremont - 75018 Paris

--

Webmestre : contact@stanislasberrou.fr - Design/hébergement : Stanislasberrou.fr