• Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le syndicat FO informe et défend le personnel ADREXO

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles du site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Extranet - Connexion


Warning: Attempt to read property "image_fulltext_alt" on null in /homepages/1/d437067477/htdocs/adrex2018/templates/flex/html/layouts/joomla/content/full_image.php on line 26

Quand la FILPAC CGT ADREXO instrumentalise le PSE pour régler ses comptes...

Lors du CE sur la consultation du PSE la FILPAC CGT ADREXO a voulu impressionner et faire pression sur la direction en faisant un appel à "une manifestation nationale massive" selon ses propres termes sur le lieu de la réunion, on devait voir la toute puissance de la FILPAC CGT au sein de l'entreprise adrexo !!!


A tel point que la préfecture de police de Paris avait dépêché sur les lieux 3 cars de CRS pour protéger la salle où avait lieu la réunion afin que les élus représentants des salariés puissent prendre leur décision dans la sérénité qui s'impose dans ce genre de situation.


Au final une quinzaine de personnes dont plusieurs d'autres sociétés ont « manifesté »et du coup il y avait plus de CRS que de manifestants....


Pour une épreuve de force sans fût une !!!


A peine 10 salariés d'adrexo sur 23000 on comprend ce que représente la FILPAC CGT aujourd'hui dans l'entreprise.


Mais peu importe le ridicule ne tue pas....

 

Là où on rentre dans le pitoyable c'est quand la FILPAC CGT a distribué un tract mensonger qui n'avait rien à voir avec le PSE mais qui accuse FO d'avoir soit disant voter au CE pour le licenciement d'un salarié protégé...

Premier point ces votes étant effectués à bulletins secrets il est impossible de savoir qui a voté quoi.

Deuxième point la FILPAC CGT devrait revoir son arithmétique car au moment du vote de ce licenciement deux élus FO n'étaient pas présents, donc mathématiquement ça ne colle pas pour avancé une telle accusation à part de vouloir s'inventer une raison de taper sur FO…


Ensuite la FILPAC CGT s'en prend au CE dont elle fait partie en laissant sous entendre que son fonctionnement pourrait ne pas être transparent.

La FILPAC CGT a la mémoire très courte quand il s'agit de faire de l'intox et de l'électoralisme, en effet nous la renvoyons au PV de CE dans lesquels sont validés les comptes du CE ou encore à la vérification des factures détaillées faite par toutes les composantes du CE y compris la FILPAC CGT sans qu'aucune irrégularité n'ait été constatée par les parties....(Le CE adrexo fût avant la loi le précurseur en matière de transparence sur les comptes puisque depuis décembre 2010 un expert comptable certifie les comptes chaque année)

Une fois de plus la ficelle est un peu grosse de la part de la FILPAC ...


La FILPAC CGT pour tenter d'exister encore un peu, n'hésite pas à falsifier la réalité et à

instrumentaliser un PSE pour ses petits intérêts sans se préoccuper des salariés que le PSE met en détresse.

Les salariés apprécieront...

Pour conclure le coup de force annoncé a fini par ressemblé à un ultime baroud d'honneur d'une certaine CGT dans l'entreprise qui n'est plus que l'ombre d'elle même.

 


Copyright © 2019 - 2021 adrexo-fo.org. Tous droits réservés.
Directeur de la publication :
Monsieur Thierry Noleval, secrétaire général du SNPEP-FO
131 rue damremont - 75018 Paris

--

Webmestre : contact@stanislasberrou.fr - Design/hébergement : Stanislasberrou.fr