• Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le syndicat FO informe et défend le personnel ADREXO

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles du site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Extranet - Connexion


Warning: Attempt to read property "image_fulltext_alt" on null in /homepages/1/d437067477/htdocs/adrex2018/templates/flex/html/layouts/joomla/content/full_image.php on line 26

LE CRIC : C'est quoi cette nouvelle bête la???

Suite à la réunion qualité organisée le 27/11/06 par le DRT, voici ce qu’il ressort du CRIC :

 

Cellule Régionale Indépendante de Contrôle.

 

Elle devait se mettre en place dès janvier 2007, mais le DR de la région Rhône Alpes a pris de l’avance à son initiative.

Suite à l’entrevue de nos délégués avec le DG en décembre, le DG a été particulièrement étonné que le CRIC soit déjà en place sur le centre de Vaulx en Velin.

Le CRIC est une création du DG, ce DR semble s’être approprié cette création.

Pour le DG: le CRIC est une structure indépendante de contrôle, aussi en vue de faire évoluer la fonction de contrôleur au sein des centres.

 

Son but :

 Fournir un autre outil de mesure de qualité aux clients, en opposition à CADDI et FEED BACK, les clients se basant spécifiquement sur les résultats de ces 2 sociétés de contrôle.

Le CRIC entre également dans un processus de contrôle uniformisé pour tous les centres de la région.

Pilotage d’une partie des contrôleurs par le DR et le chef d’entreprise.

Contrôles inopinés sur l’ensemble d’une agence.

Actions correctrices sur la non qualité.

Déclenché par le DR, le chef de centre, le commercial.

Utilisation d’un tableau de contre-enquête sans entête d’ADREXO, contrôle sur 2 ou 3 rues, 10 adresses par secteur, signatures obligatoires.

 

La réalité dans la région Rhône Alpes :

Au niveau des contrats, les contrôleurs doivent être externes à l’entreprise. Or parmi les contrôleurs du CRIC on trouve des salariés ADREXO (distributeurs, technicien de distribution, ancien responsable adressés), ceci étant contraire au concept du CRIC stipulé parle DG. 2 jeunes ont été embauchés en intérim.

La période d’essai d’un mois avec un contrat de distributeur est suivie d’un contrat de contrôleur échelon 1.2.

Or certaines personnes n’ont toujours pas de contrat de contrôleur, mais de distributeur.

Par exemple le cas de cette distributrice, son contrat est de 20h/semaine, mais elle en fait facilement 25h.

Les heures de travail démarrent quand le contrôleur CRIC arrive sur son premier secteur, alors qu’il doit se rendre d’abord dans le centre auquel on l’a affecté avec une liste de secteurs à contrôler (5 secteurs en moyenne par jour). Le centre peut être loin de son domicile, et les secteurs à contrôler éloignés du centre, ce qui fait nombre de kilomètres non indemnisés.

Les contrôleurs ont pour instructions de ne rien dévoiler des secteurs, de la publicité contrôlée et des résultats de leurs contrôles au personnel des centres où ils opèrent.

Ils amènent une liste de secteurs fournie par la DR, souvent la veille de leur passage au centre et à des heures parfois tardives.

Ces secteurs sont d’abord fournis par le CDC selon les prévisions fixées. Ces prévisions ne correspondent pas forcément à la réalité, les contrôleurs CRIC ont déjà contrôlé des secteurs non encore partis !!.

Rapidement une collaboration s’est établie entre l’équipe du centre et les contrôleurs CRIC pour travailler dans le même sens, les résultats des contrôles une fois passés entre les mains de la DR sont renvoyés au centre pour le CDC et adjoints.

Au départ géré par le responsable CRIC à Grenoble, les infos sont collectées et traitées par son épouse sur Oullins à la DR.

Lors des contrôles CADDI de fin d’année pour la négociation des contrats surtout avec Carrefour, l’intervention assidue des contrôleurs CRIC a permis un contrôle élargi de la zone de distribution du centre de Vaulx.

Actuellement, le passage des contrôleurs CRIC est régulier mais on voit essentiellement la distributrice de notre centre.

Quant aux retours des résultats et leur intérêt nous en avons aucune idée, finalement à quoi ça sert et est-ce que le client se base plus facilement sur les résultats CRIC ???


Copyright © 2019 - 2021 adrexo-fo.org. Tous droits réservés.
Directeur de la publication :
Monsieur Thierry Noleval, secrétaire général du SNPEP-FO
131 rue damremont - 75018 Paris

--

Webmestre : contact@stanislasberrou.fr - Design/hébergement : Stanislasberrou.fr